2021 : La galerie Eric Linard accueille les œuvres de Jérémy Liron, par Franck Prévôt.

La galerie Eric Linard accueille les œuvres de Jérémy Liron, par Franck Prévôt in Le Dauphiné libéré 11 août 2021.

Né à Marseille il y a 41 ans, Jérémy Liron a fait ses études à Toulon puis aux Beaux-arts de Paris. Il vit auourd’hui à Lyon.
Depuis de nombreuses années, il s’intéresse au paysage et à l’architecture. Et ses derniers travaux trahissent une attention particulière aux paysages de Provence, la côte varoise en particulier. « Les pins y ont une place privilégiée. Je suis fasciné par leur grâce, leur manière graphique et sculpturale, leur façon de recevoir la lumière. Et puis ils évoquent mes paysages d’enfance. Il y a un côté un. Peu sentimental. » Jérémy Liron a longtemps aimé mettre en rapport le végétal et le bâti, la nature et l’architecture pour les jeux de contraste.

Jérémy Liron expose depuis le 8 août à la galerie Linard. Certains des tableaux qu’il présente lui ont été inspirés lors d’une précédente exposition de groupe en 2019, avec Frédéric Khodja, Rémy Jacquier, Mengzhi Zheng et Sébastien Faure. « Ce que j’aime dans l’art comme dans la poésie c’est son côté équivoque, inépuisable, jamais tout à fait cernable. Je me méfie des messages, comme des sentences et des dogmes. En revanche je crois qu’il est possible de partager de manière sensible quelque chose d’indicible. D’amener un regard. Ceci permet de partager une attention au monde et aux autres, aux choses ténues et essentielles. A chacun d’en faire l’interprétation ou de la recevoir depuis et avec sa propre sensibilité. »